Inauguration du séchoir en grange
Juin / 11

Retour sur l’inauguration du séchoir du GAEC Courcelle

Fin mai, BASE a inauguré un nouveau séchoir de fourrage en Mayenne, à la Bazouge des Alleux.

Franck, Michèle et Cyril COURCELLE, les associés du GAEC Courcelle (Exploitation bovins lait et viande + volailles), ont fait le choix en 2018 de changer leur méthode de récolte et de conservation de la production de fourrage herbager (mélanges trèfle et ray grass). Historiquement, le GAEC utilisait une ration maïs ensilage + foin + compléments. La production d’herbe n’était pas optimale à cause des conditions météorologiques de plus en plus compliquées (humide au printemps et sec en été). Des pertes de matières et une qualité insuffisante de son fourrage contraignaient l’exploitation tous les ans à donner des compléments alimentaires au troupeau, une alimentation pas toujours adaptée, et particulièrement onéreuse, surtout que l’exploitation est désormais en bio.

En agriculture biologique depuis avril 2018 et membre de l’association Lait de Foin, le GAEC Courcelle était soucieux d’améliorer la qualité de ses fourrages pour retrouver autonomie alimentaire et santé du cheptel.

Il décide alors de se tourner vers le séchage en grange et d’arrêter l’ensilage. Il rencontre la société IMPULSION, partenaire de BASE, qui l’aidera à développer son projet pour concevoir un séchoir Thermovoltaïque adapté à son besoin.

Séchoir en construction

Son séchoir voit le jour en avril 2019, un timing idéal pour accueillir l’herbe fraîchement coupée de cette année.

Différents partenaires ont travaillé sur ce projet et ont permis de le mener à bien :

  • BASE et IMPULSION sur la conception et le développement du projet
  • Réalisation et aménagement du bâtiment par la société CHABRUN
  • Pose des panneaux Thermovoltaïques par SOLEWA
  • BASE pour la fourniture de l’ensemble Cogen’Air et des équipements de ventilation et de régulation/automatisme
  • Maçonnerie par la SAS Gaumer Maçonnerie

 

Séchage en grange de fourrage

 

Son séchoir est équipé de 270 panneaux Thermovoltaïques Cogen’Air, de deux cellules de séchage de 180m² et d’un ventilateur alternant entre les deux cellules pour lui permettre de sécher 450 tonnes de fourrage.

L’électricité produite par les panneaux Cogen’Air est vendue au fournisseur d’énergie avec un tarif garanti sur 20 ans. Les premiers mois de production montrent une excellente productivité de la centrale photovoltaïque, supérieure aux prévisions initiales, malgré un printemps assez peu ensoleillé.

De nombreux éleveurs ont fait le déplacement afin de découvrir ce nouveau séchoir dans la région. Certains sont venus de très loin pour venir constater le bon fonctionnement de cette installation. Ils ont pu se rendre compte à quel point une toiture thermovoltaïque est efficace, malgré la météo orageuse le jour de la visite.

inauguration du séchoir de fourrage

 

Intéressé par une visite du séchoir ? N’hésitez pas à nous contacter.